Quels sont les moyens pour contrer la marée noire sur terre ?

* moyens préventifs

Quand les circonstances et les délais le permettent, certaines mesures doivent être prises avant l’arrivée de la pollution à la côte, en vue de faciliter les opérations ultérieures de nettoyage du littoral et d’en limiter l’impact.

* après les premières arrivé des polluants sur les littoraux

Première phase du nettoyage littoral, le nettoyages grossier, qui a pour but de retirer le maximum de polluant des côtes afin qu’il ne retourne pas contaminer d’autres sites en étant remobilisé par la houle et les marées. Ce premier nettoyage fait appel à des techniques différentes : tout dépend du polluant ; s’il flotte en bordure du rivage ou s’il s’échoue. L’écrémage, le pompage et l’aspiration sont les options majeures en cas de marée noire par un polluant fluide qui se présente sous forme de grosses accumulations.

*nettoyage fin des polluants après le nettoyage grossier

Une fois le gros de la pollution retiré et tout risque de nouveaux arrivages de polluant écarté, la phase de nettoyages fin peut commencer. Même si la mer achève naturellement l’opération, un nettoyage fin par l’homme est nécessaire lorsque :

les délais souhaité pour l’auto-nettoyage sont incompatibles avec les impératifs économiques ou esthétiques du site

la pollution risque d’avoir un impact important sur les ressources vivantes, naturelles ou cultivées ou de devenir une source de contamination chronique.

*L'élimination des hydrocarbures après nettoyage= biorestauration

La biorestauration consiste à utiliser des processus biologiques pour accélérer la décontamination d’un site. Parmi les voies possibles de biorestauration,la biostimulation accélère le développement des bactéries naturellement présentes dans le milieu et capables de dégrader les hydrocarbures.

*Nettoyage des oiseaux et mammifères

Le nettoyage des oiseaux et des mammifères est une composante importante et très médiatisée lors de marées noires. Il a longtemps été plus un moyen de satisfaire la conscience des hommes qu’une opération de réel intérêt écologique, car peu de sujets survivaient plus de quelques jours au stress et aux dommages : de l’engluement, de l’intoxication par ingestion d’hydrocarbures et du nettoyage.

Mais les techniques et les produits de nettoyage ont été considérablement améliorés et affinés ces vingt dernières années. Il existe aujourd’hui des équipes spécialisées, capables d’intervenir très rapidement en n’importe quel point du monde, avec du matériel et des produits spécifiquement adaptés aux besoins. Les animaux ne sont plus relâchés aussitôt nettoyés mais placés dans des bassins de réaccoutumance à la prise de nourriture et à la nage. Ces cliniques spécialisées parviennent à sauver jusqu’aux deux tiers des individus souillés qui leur sont apportés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site